LES CITOYEN·NE·S S’INVITENT À LA COP25

Records de chaleur, multiplication des catastrophes météo, fonte des glaces, déclin de la nature… Les preuves de l’impact dévastateur des activités humaines sur la planète s’accumulent, attestant de l’urgence à agir en particulier contre le dérèglement climatique. En moins d’un an, quatre rapports des scientifiques de l’ONU sur l’état de la planète ont sonné comme des coups de tonnerre réveillant des citoyens du monde entier. Désormais, comment imaginer l’avenir ? Comment  se projeter dans un monde bouleversé ? Une augmentation accélérée des températures, un climat déréglé, un niveau des océans augmenté de plusieurs mètres, une biodiversité effondrée…  Sommes-nous à la veille d’une catastrophe climatique planétaire qui va rendre très difficile le maintien de la vie humaine sur notre planète ? A quelle échéance ? Quels chemins pouvons-nous proposer ? Quel espoir pouvons-nous transmettre aux jeunes générations ?

COP 25 Non Official 

Face à l’ensemble de ces questions, et aux préoccupations grandissantes des citoyens, la COP25 Non officielle! #COP25NonOfficial s’est ouverte le 2 décembre 2019.

L’objectif ? Montrer que les citoyens, les associations et les collectifs n’ont pas attendu les décideurs pour trouver des solutions à la crise climatique. 

Du 2 au 13 décembre, partagez vos idées, solutions et alternatives avec le Hashtag #COP25NonOfficial sur Facebook, twitter et Instagram

COP NonOfficial se chargera d’offrir une synthèse de toutes vos contributions à l’issue du sommet. 

Du 2 au 13 Décembre, nous adresserons chaque jour via twitter, une question à la COP25 officielle, et ouvrirons une conversation, à laquelle chacun pourra participer.

Lundi 02/12 : Jeunes : « Allons-nous léguer une planète invivable ? »

Mardi 03/12 : Forêt : « Une planète sans poumon ? »

Mercredi 04/12 : Eau : « Vers la guerre de la soif ? »

Jeudi 05/12 : Transports : « Quelle mobilité pour demain ? »

 Vendredi 06/12 : Océans : « Les océans sont ils condamnés ?»

Samedi 07/12 : Energies: « Energies fossiles, encore combien de temps ?» 

Dimanche 08/12 : Industries : « Les industries peuvent-elles s’adapter ? »

Lundi 09/12 : Biodiversité : « Le début de la fin de la vie? »

Mardi 10/12 : Réfugiés Climatiques : « Vers la fin des droits de l’Homme? »

Mercredi 11/12 : Pays Pauvres / Pays Riches : « Quelle solidarité climatique pour les pays riches? »

Jeudi 12/12 : Education : « Comment transmettre une nouvelle culture? »

Vendredi 13/12 : Rôles des Etats : « Responsables ou coupables? »

Cette initiative citoyenne à laquelle avait participé pour la COP24 près de 150 associations franco-belges et comités citoyens avait été parrainée par de nombreuses personnalités.

Nous voulons pérenniser cette initiative et poursuivre ces logiques de coordination, de partenariats, et d’échanges entre les différents acteur·trice·s de la transition écologique au-delà de la COP25.

Notre intention est de renforcer ce réseau constitué et de jouer un rôle de médium entre les différents acteurs·trice·s et les citoyen·ne.s.

Twitter : @COP25NonOff                            

Facebook : @COPNonOfficial

#COP25NONOFFICIAL

ASSOCIATION NON OFFICIAL

L’association est au service des associations et mouvements citoyens écologistes partout dans le monde . Elle a pour objet de contribuer de toutes les manières possibles à la réussite de la cause climatique: par la pédagogie, la communication, le lobbying, l’interpellation des pouvoirs publics, la mobilisation citoyenne, la création de passerelles entre les différents acteurs de cette transition. Elle entend favoriser la prise de conscience collective et encourager chacun à se mobiliser et à s’engager.

L’association a pour objectifs de :

  • Soutenir l’écosystème écologiste et l’aider à gagner en influence comme en visibilité pour recruter un nouveau public.
  • Mobiliser le plus grand nombre et inciter chacun à s’engager dans la cause climatique et dans le lobbying citoyen pour le climat.
  • Favoriser la collaboration entre les citoyens et les institutions ou pouvoirs publics engagés dans la cause climatique.
  • Favoriser les échanges entre les citoyens, associations, collectifs, groupes locaux et tous les acteurs du changement.
  • Favoriser la prise de conscience, à travers la pédagogie et la vulgarisation, sur l’état du climat, de notre mode de vie, de notre consommation, et des luttes sociales présentes en France et à l’international.